LA FIGUE

LA FIGUE

A peine plus sucrée qu’une pomme ou qu’un kaki, du moins si elle n’est pas séchée, la figue fraîche est un puissant reminéralisant et dynamisant, non pas par ses vitamines (elle en possède assez peu), mais par la variété de ses sels minéraux et oligo-éléments dont elle en est extrêmement riche.

Les figues contribuent par exemple à l’apport en calcium de l’alimentation, même si sa biodisponibilité est sûrement inférieure à celle des produits laitiers, en potassium et surtout en fibres de bonne qualité. En effet, la nature des fibres est à la fois solubles, formant une sorte de gel qui diminue l’absorption des sucres, et des graisses alimentaires, et çà la fois insolubles, maintenir une fonction intestinale adéquate.

Les figues fraîches, surtout celles de couleur foncée, contiennent aussi différents antioxydants, particulièrement des flavonoïdes, considérées notamment comme veinotoniques et protecteurs des vaisseaux.

Conservez-les dans le bas du réfrigérateur, de 1 à 3 jours maximum, en les enveloppant bien, car elles absorbent facilement les odeurs.

Au congélateur, elles se conservent entières quelques mois.

Le saviez-vous ?

L’expression « mi-figue, mi-raisin » est très ancienne ! Elle ferait référence une « tricherie » faites par les marchands de la ville antique Grecque Corinthe qui ajoutaient régulièrement à leurs célèbres raisins des morceaux de figues séchées, beaucoup moins chères, pour les vendre aux Vénitiens. Mais ces derniers éprouvaient une certaine ambigüité, entre la satisfaction gourmande des figues, et le mécontentement d’avoir été bernés. Aujourd’hui, cette expression désigne toute hésitation entre l’agréable et le désagréable !

Pas de commentaires pour le moment

Poster un commentaire