Kefta d’agneau et semoule à l’orientale

Kefta d’agneau et semoule à l’orientale

Durant la période de Pâques, l’agneau est très à la mode, par coutume religieuse ou habitude populaire. Même s’il s’agit parfois d’une viande grasse (surtout le collier, la poitrine, les côtes, le jarret…), l’agneau devrait retenir l’attention car sa chair apporte des protéines d’excellente qualité, du zinc, du fer, de la niacine et de la vitamine B12.  Tous ces éléments ont contribué à ce que la diététique chinoise traditionnelle attribue à la viande d’agneau des vertus toniques.

Ingrédients : pour 6 pers. : 1 kilo d’épaule, de gigot ou de selle d’agneau (morceaux les moins gras), 1 gros oignon, 1 gousse d’ail, 1 bouquet de coriandre ciselé, 1 càc rase de cumin moulu, 1 œuf, du sel, du poivre, 2 sachets de graine à couscous précuite, 60 g de raisins secs réhydratés

Recettes : Hachez la viande et mélangez-la avec l’ail, l’oignon, l’œuf et les épices. Moulez la viande en forme de petites saucisses autour d’une vingtaine de brochettes en bois préalablement trempées dans de l’eau. Posez-les sur la plaque du four tapissée de papier sulfurisé. Faites cuire environ 5 à 10 mn sous le gril bien chaud. Servez avec la semoule agrémentée des raisins.

 

Pas de commentaires pour le moment

Poster un commentaire