Aliment du mois: Les haricots rouges

Aliment du mois: Les haricots rouges

D’une saveur particulière, de texture douce et légère et d’une composition riche en protéines végétales, cette légumineuse originaire de l’Amérique latine, faisant partie de l’alimentation traditionnelle de nombreux peuples à travers le monde (notamment le Mexique), commence à se faire une place dans la cuisine française. Avec son cousin le haricot blanc il est considéré comme une des légumineuses les plus consommées dans le monde.

Il existe plusieurs variétés d’haricots rouges. Celles-ci se distinguent en fonction de leur taille et de leur couleur. En France on trouve surtout la variété « Rognon de coq ».

Profil nutritionnel :

Commençons par évaluer sa composition nutritionnelle (sec). Comme toutes les légumineuses, le haricot rouge a une valeur énergétique relativement élevée avec  314 Kcal pour 100 g (115Kcal pour 100 g cuits). Il est riche en glucides complexes avec  46,1 g pour 100 g (12,1 g pour 100 g cuits), en fibres alimentaires avec 15,2 g pour 100 g (11,6 g pour 100 g cuits) et présente une source très importante en protéines végétales avec  22,5 g pour 100 g (9,6 g pour 100 g cuits) et est dépourvu de lipides, à la différence des sources animales.

Cette légumineuse renferme des quantités non négligeables en micronutriments. Elle est riche en vitamines notamment les folates B9 (394 µg/100 g) et la vitamine B3 (2,1 mg/100 g), ainsi que les minéraux et oligoéléments comme le Potassium  (1360 mg/100), le Phosphore (406 mg/ 100 g), le Magnésium (138 mg/ 100 g), le Cuivre (0,7 mg/ 100 g) et le Fer (6,7 mg/ 100 g). Le haricot rouge renferme également des antioxydants, principalement les anthocyanines et les saponines.

Bienfaits :

Cette composition nutritionnelle lui confère divers bienfaits sur le système nerveux, la fonction musculaire, le renouvellement cellulaire, les fonctions cognitives, le système cardiovasculaire et la régulation du transit intestinal. Sa richesse en Folates est importante pour le développement du fœtus chez les femmes enceintes et chez les enfants en croissance.

Une consommation régulière de légumineuses contribuerait à un meilleur contrôle du diabète et une diminution du risque de maladies cardiovasculaires et de cancer colorectal.

Comment les choisir et les conserver ?

Sur le marché on trouve des haricots secs et des haricots en conserves.  Si vous préférez les acheter en sachets, optez pour les plus « frais » car ils nécessitent un temps de trempage plus court avant la cuisson et sont plus digestes, donc moins susceptibles de provoquer des flatulences. Conservez-les dans un contenant hermétique, à l’abri de l’humidité et des rayons du soleil.

Comment les consommer ?

Il existe plusieurs façons pour consommer les haricots rouges : en salades, en potages, en soupes, etc. accompagnés des céréales et des maïs par exemple, Ils peuvent remplacer la viande chez les végétariens et les végétaliens Les végétariens.

Cliquez ici pour découvrir notre recette équilibrée et à petit budget « Chili Sin Carne »

Pas de commentaires pour le moment

Poster un commentaire