Aliment du mois : les graines de lin

Aliment du mois : les graines de lin

Autrefois, la graine de lin était principalement utilisée pour la confection des textiles en Egypte et en Asie. De nos jours, elle est cultivée dans de nombreux endroits du monde en raison de ses grandes qualités nutritionnelles, la facilité de l’intégrer dans notre alimentation et l’importance de son rôle dans la prévention de certaines maladies.

Composition

Commençons par évaluer sa composition nutritionnelle : 100g de graines de lin contiennent 491 Kcal. Cette valeur énergétique élevée est due au fait que ces graines soient riches en lipides (36,6 g/100g) et surtout les acides gras insaturés,  dont environ 46% -des lipides totaux- sont oméga 3 ce qui leur confère des bienfaits sur la santé.

Elles sont également riches en protéines (20 g/100g)  et en fibres (27g/100g).

Les graines de lin présentent une bonne source de vitamines du groupe B et de minéraux : magnésium, phosphore et potassium .

Il est aussi intéressant de souligner leur richesse en lignanes, ces composés phénoliques ayant des propriétés antioxydantes et phytoestrogéniques protectrices contre le cancer (notamment du sein selon plusieurs études).

Bienfaits

Les graines de lin ont des vertus très nombreuses en matière de santé grâce à leur composition et leur richesse en oméga 3 et en antioxydants qui leur confèrent une vertu protectrice et anti-inflammatoire. Celle-ci leur permet de lutter contre plusieurs maladies, notamment les maladies cardiovasculaires (infarctus de myocarde, hypertension artérielle, etc…), la dyslipidémie (diminution des taux de triglycérides et du cholestérol dans le sang), le cancer (particulièrement le cancer du sein, prostate et colon), les maladies rhumatismales et articulaires. Elle présente aussi un effet positif sur les capacités cognitives et le bon fonctionnement du cerveau.

Elles facilitent également le transit intestinal grâce à leur richesse en fibres et seraient potentiellement utiles en cas de constipation.

Contre-indications :

Les graines de lin entières sont à éviter pour les personnes ayant des diverticules à l’intestin, car elles peuvent se coller à la paroi intestinale et provoquer une inflammation.

Conservation

Les graines intactes se conservent longtemps à la température ambiante, mais après les avoir broyé ou moulu par un moulin à épices ou moulin à café, il est préférable de les garder au réfrigérateur et de les consommer dans les semaines suivantes en les mettant dans des contenants opaques. L’idéal est de moudre uniquement la quantité dont on a besoin afin de bien profiter de ses bienfaits nutritionnels.

Comment les utiliser ?

On peut ajouter les graines de lin moulues ou broyées aux yaourts et smoothies, aux plats de crudités, les incorporer dans les préparations de pâte pour le pain, les tartes et gâteaux. Si absence de contre-indications, on peut les ajouter entières.

L’huile de lin n’est pas adéquate pour la cuisson. Il est recommandé de la consommer crue car elle n’est pas stable à la chaleur.

Pas de commentaires pour le moment

Poster un commentaire