Mangeons-nous plus de sel que ce que nous croyons ?

Mangeons-nous plus de sel que ce que nous croyons ?

Le sel ou le chlorure de sodium est nécessaire au fonctionnement de l’organisme. Le sodium contribue à la contraction musculaire et au fonctionnement du système nerveux. Cependant,  une consommation excessive de sel augmente le risque de l’hypertension artérielle, et par la suite les maladies cardiovasculaires ainsi que le développement des cancers, notamment le cancer de l’estomac et l’augmentation du risque d’ostéoporose.

Il est recommandé de ne pas dépasser les 6,5 g de sel par jour pour un adulte c’est-à-dire 2554 mg de sodium (1 g de sel contient environ 393 mg de sodium).

Nous pensons parfois que notre consommation du sel soit modérée si on ne l’ajoute pas lors de cuisson ou dans l’assiette, alors que la plupart du sel consommé vient des aliments eux même et  la majorité des produits industriels. Alors quels sont ces aliments riches en sel « caché »

Commençons par citer quelques aliments « de gout salé » qui font partie de notre alimentation habituelle :

  • Le pain : contient 656 mg de sodium par 100 g (demi-baguette) : 25% de l’apport journalier

  • Les sauces industrielles les condiments et les vinaigrettes : ketchup 1030 mg, moutard 94 0mg par 100 g.

  • Les cubes de bouillon de viande : 19800 mg par 100 g : 1 seul cube contient 80% de l’apport recommandé en sel !

  • Les plats cuisinés, les soupes et les potages préemballés : environ 700 mg par 100 g

  • Charcuterie:  Jambon : 2250 mg par 100 g, saucisson : 1880 mg par 100 g, Chorizo : 1690 mg

  • Les aliments fumés : environ 800 mg et jusqu’au 2000 mg par 100 g

  • Les fromages : selon le type de fromage on trouve environ 600 mg/100 g et pouvant aller jusqu’au 1480 mg par 100 g (Roquefort)

  • Biscuit apéritif : 1770 mg par 100 g

  • Beurre demi-sel : 762 mg/100 g

On trouve également,  des aliments ayant un gout non salé mais qui contiennent des grandes quantités de sodium :

  • Les biscuits et les cookies préemballés : varient entre 870 mg et 380 mg par 100 g

  • Pâtisseries : pain au chocolat, brioches, gâteaux,etc..  environ 350 mg/100 g

  • Céréales pour petit déjeuner : entre 400 et 500 mg par 100 g

Alors c’est quoi la solution ?

  • Il faut toujours lire les étiquettes avant d’acheter un produit.
  • Limiter la consommation des produits industriels et les plats cuisinés.
  • Privilégier les aliments « fait maison » et contrôler la quantité de sel vous-même ; utiliser les épices et les herbes aromatiques pour donner un gout aux plats.
  • préparer les vinaigrettes à la maison pour les salades.
  • Laver les aliments en conserve afin de diminuer la quantité du sel.
  • Limiter la consommation des charcuteries, les études montrent qu’elles soient associées à l’augmentation de risque de cancer notamment le cancer du colon et de l’estomac.
Pas de commentaires pour le moment

Poster un commentaire